Les 13èmes RPPE

dernière mise à jour : 25 avril 2022
Sous le Haut Patronage du Ministre de l’Éducation Nationale

Les inscriptions sont ouvertes (voir les tarifs)
Payez en ligne par Carte Bancaire
et bénéficiez de 10 € de réduction :
Cliquez ici

Inscription en ligne - autre mode de paiement : Cliquez ici
Personnes déjà inscrites :
commande complémentaire (soirée, repas, visite) : Cliquez ici

29 & 30 Juin
1er Juillet 2022 

Familles d'aujourd'hui
Contexte et enjeux


La structure familiale dans notre société se présentait sous des formes relativement stables jusqu’au milieu du siècle dernier mais elle évolue très rapidement depuis quelques dizaines d'années, sous l'effet de divers facteurs : accélération du mouvement d'émancipation des femmes, libéralisation des processus de procréation, séparation et recomposition des couples parentaux, adoption, arrivée de familles migrantes...
 
De nouvelles configurations familiales ne sont-elles pas en train de voir le jour ? Les individus qui constituent ces nouvelles familles doivent s’adapter, peut-être en sont-ils indemnes, plus vulnérables ou encore plus forts ? Alors que la famille devrait être un havre de paix, un lieu de transmission, de socialisation et d’apprentissage pour l'enfant, bénéfique à la croissance de l’être en devenir, elle est quelquefois aussi un lieu délétère, voire d'extrême violence.
 
Par ailleurs, l’actualité a également bousculé les habitudes familiales : la crise sanitaire a impliqué une distanciation sociale et physique qui a parfois fait la part belle à une nouvelle forme d’interaction : l’utilisation des réseaux sociaux et écrans dans le développement des relations humaines questionne les familles comme les professionnels.
 
Dans ce cadre, les parents se sont vu confier de nouvelles missions : l’instruction à domicile imposée, le télétravail… Le burn-out n’est plus seulement professionnel, il peut devenir parental !
 
Dans ce contexte de crise sanitaire, la famille - tant dans sa structure que dans son fonctionnement - serait plus que jamais le révélateur des inégalités sociales… et qu’en est-il de ces familles migrantes qui arrivent dans le monde occidental ?
 
L’école, quant à elle, doit s’adapter, accueillir les changements sociétaux, les nouveaux modèles familiaux, prendre soin des enfants, des élèves et de leurs apprentissages.
 
Les psychologues de l’éducation nationale ont été de plus en plus sollicités dans ce contexte sanitaire anxiogène où leurs missions et leurs propres représentations sont réinterrogées sans cesse pour s’adapter à un contexte à la fois connu et parfois surprenant…
 
Ces nombreux questionnements seront abordés lors de ces 13èmes Rencontres qui réuniront des psychologues et professionnels de l'enfant et de la famille afin de qu’ils nous apportent leur éclairage et enrichissent notre réflexion.

Programme 13RPPE



Mercredi 29 juin




  • 10 h 30 -  Début de  l'Accueil
  • 13 h 45 - Ouverture officielle - allocutions


  • 14 h 30 - Alain Ducousso-Lacaze (voir la page)
    Professeur de psychopathologie clinique, Psychanalyste – Université de Poitiers – Directeur adjoint de l’EA 4050 (Recherches en Psychopathologie. Nouveaux symptômes et lien social)
    Qu'est-ce qui (ne) change (pas) dans la famille ?

  • 15 h 45 - Aubeline Vinay (voir la page)
    Professeure de Psychologie Clinique du Lien Social - Université d'Angers, Directrice de l'UR CLiPsy "Cliniques contemporaines : liens & processus subjectifs"
    Familles adoptives, attachement et filiation : un rapport singulier à l'école ?




Jeudi 30 juin




  • 9 h 15 - Martine Duboc (voir la page)
    Psychologue clinicienne, Psychothérapeute - Rouen, Ex-membre du Conseil Supérieur de l’Adoption
    L’adoption aujourd’hui, mythes et réalités, aspects sociaux et psychoaffectifs

  • 10 h 45 - Benoit Schneider (voir la page)
    Professeur émérite en psychologie de l’éducation - Université de Lorraine, 2LPN
    Familles,solidarités intergénérationnelles et transmission : à l’école des grands-parents

-------------------
14 h 00 : Conférences simultanées
-------------------
  • Marie Pillac (aller à la page)
    Infirmière CRIAVS
    Williams Sinclair
    Psychologue CRIAVS
    CRIAVS (Centre Ressources pour les Intervenants auprès d’Auteurs de Violences Sexuelles)
    Les comportements sexuels problématiques chez l’enfant : repérer, accompagner, prévenir

  • Marianne Souchon (aller à la page)
    Bénévole chez SOS homophobie et au Centre LGBTI du Poitou
    Familles homoparentales : diversité et spécificités

  • Amal Hachet (aller à la page)
    MCF HDR de psychopathologie clinique et criminologie (CAPS EA4050, Poitiers) Directrice de recherche au CRPMS Paris-Diderot-Paris 7
    Crise sanitaire et bouleversement des liens familiaux
-------------------
15 h 20 : Conférences simultanées
-------------------
  • Christine Théodore (voir la page)
    Psychologue et psychanalyste, Responsable clinique d'une unité départementale intersectorielle d’ethnopsychiatrie, « la causerie », au sein de l’Établissement public de santé de Ville-Évrard (93), Expert à la cour d’appel de Paris (mention ethnopsychiatrie) jusqu’en 2020

    Du pagne au berceau, transmissions : réflexions autour de pratiques cliniques et expertales

  • Ranka Bijeljac (voir la page)
    Responsable des DU à l’Université de Paris : « Compréhension et accompagnement du développement de l’enfant bilingue », et en collaboration avec FEi (France Éducation International) : « Développement et éducation bilingue », Présidente de l’association BILINGUES & PLUS

    Langues familiales et réussite scolaire

  • Marie José Grihom (voir la page)
    Professeur de psychologie clinique et psychopathologie - Université de Poitiers - URM RPpsy 4050, Psychologue, Psychanalyste

    Le génogramme : un outil pour apprécier la subjectivation des liens de filiation chez l’enfant

 


Vendredi 1er juillet




  • 9 h 15 -  Alain Legrand (voir la page)
    Psychologue, Président et fondateur de la FNACAV (Fédération Nationale des Associations et des Centres de prise en charge d’Auteur-e-s de Violences conjugales et familiales)
    Violences conjugales : acteurs de violences et hommes violents, une distinction opérante

  • 10 h 45 -  Marie Rose Moro (voir la page)
    Professeure à l'Université de Paris, Psychiatre d'enfants et d'adolescents, chercheure et écrivaine. Spécialiste de psychiatrie transculturelle, Présidente de l’Association Internationale d’Ethnopsychanalyse
    Les enfants de famille de migrants à l’école

  • 14 h 00 - Daniel Coum (voir la page)
    Psychologue clinicien, Psychanalyste, Maître de Conférences associé en psychopathologie et psychanalyse - Université de Bretagne, Directeur des Services de l'association PARENTEL
    Peut-on faire famille comme on veut ?

  • 15 h 20 - Vanessa Lalo (voir la page)
    Psychologue clinicienne et psychothérapeute d’orientation psychodynamique, spécialisée dans les jeux vidéo, les pratiques numériques et leurs impacts (cognitifs, éducatifs et culturels)
    Etre parents au XXIe siècle quand les écrans s’invitent au sein de la famille

  • 16 h 30 - Clôture